Respirer pour mieux vivre

En Ayurveda, la respiration est synonyme de qualité de vie et de santé. Associée à l’énergie vitale, nommée prana en sanskrit, et agissant sur tous les plans de l’être – physique, émotionnel, mental et intellectuel –, la respiration est l’une des fonctions corporelles fondamentales. Elle est à ce point importante dans la conception ayurvédique qu’elle a donné naissance à une véritable science du souffle, le pranayama. En inspirant, on insuffle l’énergie du prana au corps, au cœur et à l’esprit. Inspirer nous permet de puiser ce qui nourrit tout l’univers : l’oxygène. Des poumons où il se loge en premier, l’oxygène va ensuite se redistribuer dans le sang. Or, un sang pauvre en oxygène est l’une des causes majeures d’irritation des parois des artères coronaires. Mais s’oxygéner n’est pas seulement bénéfique pour les artères coronaires, c’est aussi une excellente façon de contrer les pensées négatives que le mental semble particulièrement affectionner. La « pranathérapie »  consciente s’est montrée très efficace dans les cas suivants :

    • mieux faire face au stress, à la dépression, à la fatigue, aux conflits, à la confusion, aux soucis ou aux troubles du sommeil;
    • augmenter les pensées positives, favoriser la persévérance;
    • renforcer la capacité de prendre des décisions;
    • garder le mental calme et rempli d’énergie.

Respirer consciemment au cours de la journée est un exercice simple et extrêmement bénéfique pour la santé : il apaise le corps et l’esprit, et équilibre le système nerveux. Appris lors des consultations en Ayurveda, le pranayama peut par la suite être effectué en tout temps, en tout lieu : au bureau, en voiture, en attente de service, chaque fois que l’on se sent fatigué ou tendu…

(Estelle Miousse, décembre 2012)