Prakriti et doshas,
deux notions clés en Ayurveda

Nature profonde… Tendances innées… Personnalité unique… Constitution physique et psychologique… Autant de mots pour décrire les notions que recouvre le seul mot sanskrit de prakriti. Dans la vie, chacun a une façon bien à lui de réagir : l’un appréciera la chaleur, l’autre pas; l’un transformera les calories absorbées en graisse, l’autre en énergie; l’un s’effondrera devant l’inattendu, l’autre en sera galvanisé. C’est la notion derrière la prakriti, cet ADN ayurvédique qui nous rend uniques dans nos façons d’être, d’agir et de réagir.

L’ADN ayurvédique

Cet ADN ayurvédique qui fait que nous sommes qui nous sommes, qu’est-ce qui le définit? Comment cette signature qui nous est personnelle se forme-t-elle? Selon l’Ayurveda, trois forces vitales, appelées doshas, régissent l’être humain. Ces trois forces vitales sont présentes en chacun de nous, à tous les niveaux de notre être, mais dans une proportion qui nous est propre. C’est cette structure unique des forces vitales, héritée à la naissance, qui constitue la prakriti.

Selon la force vitale qui domine dans la constitution, l’Ayurveda identifie trois types de base : Vata, Pitta et Kapha. À chaque type ou nature correspond tout un ensemble de caractéristiques tant physiologiques que psychologiques, véritable signature de la personnalité. Il est rare toutefois qu’un individu présente une signature pure. Le plus souvent, on rencontre une constitution mixte à deux doshas, où prédominent deux des trois énergies vitales dans des proportions quasi égales. On parlera alors de personnalités Vata-Pitta ou Pitta-Vata, ou bien Pitta-Kapha ou Kapha-Pitta, ou encore Kapha-Vata ou Vata-Kapha. Il arrive aussi que certaines personnes présentent une signature à trois doshas. Tout comme les signatures pures, les signatures à trois doshas sont peu fréquentes.

Curieux de connaître votre dominante? Faites notre test. Puis, venez valider vos résultats avec Estelle. Vous serez surpris de voir comment elle en modulera l’interprétation et quels conseils elle pourra vous donner dès cette consultation initiale.

L’équilibre des doshas

Même s’ils occupent chacun un siège principal dans le corps – le colon pour Vata, l’intestin grêle pour Pitta et la poitrine pour Kapha –, les doshas sont présents dans tout le corps et ils agissent sur tous les plans : physique, psychique, émotionnel et spirituel. Actifs en tout temps, ils entrent en constante interaction les uns avec les autres, formant un véritable ballet intérieur où les réactions se succèdent en chaîne. C’est ainsi que le verre d’eau froide pris pour apaiser le feu de Pitta, excité par l’absorption de piments forts, augmentera automatiquement Vata et Kapha, qu’il faudra alors calmer en mangeant quelques grains de fenouil. Cet exercice d’équilibre, le corps le crée et le recrée naturellement et incessamment, pour autant qu’il possède les clés lui permettant d’agir. Ce sont ces clés que l’Ayurveda nous propose comme mode de gestion de notre santé.